Life on a plate

1

Vers mes quinze ans, j’ai décidé de ne plus manger de viande.

Pas que je n’aimais pas cela, mais pour des raisons morales, même si je me rends compte maintenant à quel point j’étais mal informée à cette époque.

J’ai repris la viande il y a quelque temps, par goût, pour des raisons sociales aussi (par exemple c’est toujours un peu compliqué de manger chez des amis et de dire « heu non, sans viande », même s’ils ont l’habitude cela saôule toujours un petit peu…) et surtout car pendant ma grossesse j’ai été très malade et ne pouvait plus rien avaler, il a donc bien fallu me rabattre sur quelque chose, et j’avais très envie de viande blanche à cette période…

De plus, je vis depuis onze ans avec un carnivore pur et dur qui pourrait manger un steak à chaque repas (un garçon me direz vous).

Quand Andrea est arrivé, je pensais pouvoir arrêter à nouveau la viande.. mais je n’ai pas réussi, j’y avais repris goût.

Il faut aussi noter que en parallèlle de cela, je me nourris très mal depuis cette dernière décennie, peu de légumes et beaucoup de junk food (plus pour un aspect pratique et rapide, je l’avoue) et zéro sport.

J’ai donc décidé de commencer à me reprendre en main, en combinant l’arrêt de la junk food et de la viande. (et il faut dire aussi qu’une grande vague « healthy » a envahi les réseaux sociaux, à coup de jus, smoothies et détox bizarrres mais au moins j ‘ai pu piocher quelques idées de recettes par ci par là).

A 31 ans il était temps.

J’ai arrêté le mac do deux fois par semaine, les pizzas et autres planches de charcuterie, j’ai repris le sport,  j’ai acheté carottes, courgettes, tofu, galettes aux graines, boulgour…et j’ai relu Faut il manger les animaux , ce qui a achevé de me convaincre dans ma démarche.

Je vous conseille d’ailleurs vivement ce livre, quelles que soient vos pratiques alimentaires ou vos convictions. Le but de l’auteur n’est pas de convertir mais d’informer, de donner le plus d’éléments possible sur l’industrie agro alimentaire et ses pratiques de nos jours, pour qu’ensuite chacun fasse ses propres choix, en connaissance de cause.

Je ne vais pas vous mentir, il y a certains passages où il faut vraiment avoir l’estomac bien accroché, c’est le cas de le dire 😉

 

Pour le moment je mange toujours du poisson, mais j’avoue que maintenant je regarde autrement mon assiette de sushis…

Vais je m’y tenir…? Je vous en reparle dans quelques semaines 🙂

 

NB: attention, je ne fais en aucun cas l’apologie des régimes sans viande, poisson ou autres, je parle ici uniquement à titre personnel et ne compte en aucun cas imposer cela à mon fils ou mon entourage 😉

 

 

Avant, mes repas ressemblaient plutot à cela…

2maintenant ils ressemblent plutôt à ça 😉

IMG_3544

5 comments for “Life on a plate

  1. 7 août 2014 at 18:59

    Waoy! Belle evolution! Jai encore du mal a faire des efforts j’aurais tendance a aimzr et manger tout ce qui est gras et sucre, ca me parait toujours meilleur!
    Xo

  2. CandyZou
    28 juillet 2014 at 10:06

    Coucou skulls 😉

    C’est CandyZou (Anturia) , j’ai lu ce livre l’an dernier !
    Il y a 5 ans , J’avais décidé d’arrêter de manger de la viande et décidé de manger que de la viande halal (Je suis musulmane!)
    Du coup , exit les mac do et autres brochettes de boeuf .
    Puis , j’ai lu ce livre et un autre que je te conseille « Bidoche » de Fabrice Nicollino , qui est très intéressant . (Faut s’accrocher pour lire certains passages) et j’ai arrêté définitivement toute sorte de viande même le poisson , il y a 1 an et demi (bon je n’en mangeais pas souvent )
    . Je ne bois plus de lait de vache et très peu de fromage . Et mon amoureux pareil .
    Bref , je raconte ma vie !
    Mais tout ça pour te dire que je te comprends .
    J’ai longtemps manger de la junk food plus par réconfort que par goût (J’avais toujours un truc à manger dans mon sac , TOUJOURS) . Tout ça a changé . Je ne mange que bio et que végétal , on y prends goût et on s’éclate (et pleins de choix autres s’offrent à nous!)
    je te souhaite bon courage dans ta démarche car elle mérite d’être soutenue !
    Et pour le sport bah heu disons que je marche beaucoup et je vais a la piscine LOL ^^

    Je te fais des bisous et bisous a ton adorable Andy 🙂

    A vite 🙂
    Candy.

    • 28 juillet 2014 at 20:55

      Merci de partager ton expérience! Pour les lectures je pense (pour le moment) m arrêter a ce livre qui m a déjà bien informée (trop même…) a suivre 😉 des bisous Anturia

  3. 28 juillet 2014 at 09:49

    Je me retrouve un peu dans ta description.
    Je n’ai jamais mangé trop de viandes mais plus par goût. Je peux dire que je suis pesco-végétarienne et comme toi, c’est lors de mes grossesses que j’ai eu des envies de viandes blanches et même rouges.
    Depuis quelques semaines, j’ai repris une alimentation pesco-végétarienne. J’apprécie le poisson et ne pense pas m’en passer pr le moment (aussi pr des questions de vie sociale).
    Lorsque je mange seule ou chez moi, je fais même attention à éliminer (en tout cas limiter ai max) le gluten et le lactose. En quelques semaines, je me sens déjà mieux ds mon corps et aussi je perds du poids sans m’en rendre compte.
    Pr l’activite sportive j’ai en toujours fait un peu. Depuis que j’ai découvert il y a plusieurs mois la course à pied, je ne jure que par cette activité 😉
    Jspr que ton nouveau régime te plaira (nourriture et sport) et j’ai hâte de suivre ton évolution ;))

    • 28 juillet 2014 at 20:58

      Merci de ton soutien;)! Pour le moment cela n est pas trop compliqué, la perte de poids je n y crois pas vraiment, j ai remplacé la viande par des steaks de soja finalement assez riches et je compense aussi par le fromage moi …:/ affaire a suivre 😉

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *